Étape 2
Vous décidez donc de rentrer chez vous, vous vous sentez humilié et vous êtes triste : ce que vous aviez pris pour un signe providentiel n’était qu’un canular idiot, et vous y avez cru. En descendant la colline vous vous coincez le pied dans une racine, vous trébuchez, faites un roulé-boulé jusqu’en bas et tombez d’une falaise que vous n’aviez pas repérée en arrivant. Une impression de déjà-vu vous traverse l’esprit et vous terminez votre chute vingt mètres plus bas. Vous êtes mort.

Cliquez ici pour recommencer