Étape 4
Vous apercevez la silhouette frêle et la chemise hawaïenne à fleurs d’un de vos compagnons à bord du vaisseau spatial. Vous vous en souvenez parfaitement bien puisque vous lui aviez envoyé une de vos fameuses prédictions. Matteo, joli petit nom… Oh Matteo ! Vous auriez pu tomber sous son charme tropical et coloré si Nioui Ninon ne vous avait pas prévenu par une de ces étranges visions qu’il finirait mort dans cette aventure. Vous avez un avantage sur tous les autres, vous saviez avant même d’arriver sur Baku qu’il ne devait y avoir qu’un seul survivant. En effet, pour pouvoir accéder au pouvoir transcendant du générateur, il fallait non seulement le trouver, l’atteindre, mais en plus tuer tous ceux qui en avaient entendu parlé. C’était sûrement le moment d’éliminer Matteo, qui semblait trop absorbé par les symboles indéchiffrables gravés dans la pierre.  
 
Vous entendez ce cher Matteo réfléchir tout seul, perdu au milieu de ce carrefour donnant sur six chemins différents. Égaré dans des pensées partant dans tous les sens vous ne pouvez vous empêchez de vous approcher, et de ricaner gentiment mais nerveusement, ce qui le fait sursauter. Vous vous retrouvez donc pour la seconde fois face à cet homme qui, il fallait le dire, vous rendait tout chose. À la seule lueur de cette torche que vous suiviez depuis le début de votre marche, vous croisez le regard sérieux et inquiet de Matteo et (ne jamais faire confiance à personne, attention…) n’avez qu’une envie : le prendre dans vos bras et le rassurer. C’est vrai qu’il n’avait pas de Nioui Ninon pour le guider, et... Oh, il y a des choses qui ne s’expliquent pas dans la vie ! Il vous était donc impossible d’envisager la mort de cet homme.

Que faîtes-vous ? L'ÉPARGNER / LE COMBATTRE