Étape 2
Vous vous prenez une gifle monumentale. Étonné d'une réaction aussi abrupte, vous vous dites que cette femme est probablement du camp des frustrées ou des féministes. Vous vous éclipsez, penaud, un peu honteux d'avoir subi cet affront en public. Vous vous dirigez vers la cafétéria et vous asseyez face à un jeu d’échecs holographique, contre vous-même, en tirant voluptueusement sur votre pipe électronique.

Rendez-vous à l'étape 3 !